Les hérauts d’armes d’Antoine, duc de Lorraine (1508-1544): des « hérauts-messagers » aux « hérauts-artistes » (Jean-Christophe Blanchard)

Dans un article récent (« Les officiers d’armes de René II », Lotharingia, XVI, 2010, p. 53-69), j’ai montré que les ducs de Bar et de Lorraine disposaient dès le XIVe siècle d’un certain nombre d’officiers d’armes, que leur présence était à peu près constante sous les règnes de René Ier, de Jean et de Nicolas d’Anjou, puis de René II de Lorraine. Sous le règne de ce dernier (1473-1508), la comptabilité ducale permet de mieux connaître les différents poursuivants et hérauts qui le servirent, ainsi que leurs fonctions. Incontestablement, ils furent d’abord des messagers du prince ; mais ils jouèrent aussi un rôle dans la guerre, dans les duels et les tournois ou encore dans les cérémonies princières. Emblèmes vivants du prince, ils participèrent à sa politique de construction de l’Etat.

Sur ce point, il en fut de même sous le règne du fils de René II, Antoine de Lorraine (1508-1544). Mais dans cette période les « hérauts-messagers » ont été remplacés par des « hérauts-artistes ». Ce changement s’opéra sans doute car ces « hérauts-artistes » étaient plus capables de magnifier l’image du prince, tant par la plume que par le pinceau. C’est ce que nous tenterons de montrer lors des journées consacrées à l’histoire des hérauts d’armes qui auront lieu à Münster du 26 au 28 mars 2014.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.